AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keith Hemenway - Just the way you are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
defgrad1

Messages : 30
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 26

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Un peu moins de 2mois auparavant

MessageSujet: Keith Hemenway - Just the way you are   Jeu 22 Déc - 21:13

Keith Hemenway

    SURNOM ─ Allez savoir, essayez de lui en donner un ? .w.
    ÂGE ─ 21ans
    DATE & LIEU DE NAISSANCE ─ Né un 14 Août; aux Etats-Unis
    ANCIENNETÉ ─ Entre un et deux mois
    FEAT ─ Soraru - Nico Nico Singer
    PARTICULARITÉ PHYSIQUE ─
    De vraies particularités, il n'en a pas. Cependant, il a quelques excentricités, comme sa manie de porter des pull ou des bonnets avec des oreilles d'animaux -et ils ne seraient pas complets sans les boutons en guise d'yeux-. Notons aussi qu'il porte généralement des lentilles, parfois remplacées par des lunettes quand il n'arrive pas à les mettre.



Mon petit côté humain

Voulez-vous que je vous raconte Keith avant ou après son arrivée à Limefield ? Car l'un et l'autre son deux différentes personnes, mais aussi une seule et même entité... Vous ne comprenez pas ? Soit, je m'en vais vous expliquer le comment du pourquoi, ces petites choses qui font de Keith ce qu'il est, un être différent d'un monde à l'autre... Après tout, il n'y a en soit qu'un seul Keith, et c'est tout simplement son environnement qui conditionne la façon dont il est perçu...

Notre cher ami est tout d'abord un excentrique de premier ordre. Et c'est quelque chose qui a toujours été mal vu dans sa vie d'avant. Pourtant, c'est ce qui fait qu'il est lui, il ne veut pas changer. Seulement, quand la société vous comprime, vous force à changer, que pouvez vous y faire ? Vous vous recroquevillez sur vous même, ne sortez plus de votre chambre, et vous devenez une Hikkikomori... Non, j'exagère à peine, c'est bien ce qui est arrivé à Keith, qui s'est enfermé dans son monde, à l'écart des autres, devenant ainsi la cible préféré des brimades et insultes des plus populaires et leur clique. Qu'avait-il fait pour mériter ça ? Rien, absolument rien, il avait voulu être lui même, et quand il n'a pas pu, qu'il a supprimé sa personnalité, voilà ce qu'il a récolté... Pauvre enfant...

Et pourtant, le réel Keith, celui qui se promène dans les rues de Limefield, est tout autre. Enjoué, il ne le cache pas, son côté excentrique... Vous en voyez beaucoup des grand dadais d'un mètre presque quatre-vingt dix se promener avec des pulls capuche de chat ? Bah Keith, il est comme ça presque tous les jours, et par choix... De sa démarche élancée, il se promène presque sautillant dans les rues de la ville, comme si tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Une démarche qui montre sa bonne humeur permanente et sa philosophie "Take-it-easy", qu'il répandrais sans problème s'il se savait convaincant. Mais Keith n'est pas à l'aise avec les mots, et très maladroit dans ses phrases, ce qui fais qu'il est souvent incompris. C'est la faute de s'être enfermé dans son mutisme pendant des années. Mais maintenant il ne se laisse pas abattre, si ces paroles maladroites vexent les gens, il prend tout son temps pour expliquer ce qu'il voulait réellement dire. Et si un tel changement vous étonne, je vous répond qu'il s'explique facilement. Maintenant que ses anciens bourreaux, ses cauchemars, ont disparus, il n'a plus aucune raison d'avoir peur, il se sent libéré... Mais bien sûr, si les brimades sur son excentricité reprenaient, il replongerait aussitôt... Sauf que maintenant, tous ces gens qui se moquent de lui, il peut aisément les faire taire, en se supprimant de leur mémoire...

Mais bon, si vous vous dites "rien que ça", c'est que vous passerez à côté de beaucoup de choses. Car le "petit" Keith est bien plus complexe, un brin "hystérique", mais ne nous y méprenons pas. Ces quelques mots ne sont pas suffisants pour le décrire. Tout chez lui n'est que douceur, des bonbons acidulés qui traînent toujours au fond de ses poches à sa manière de vous regarder, en passant par sa voix suave et mélodieuse. Il ne s'énerve pas, ne pleure pas, et garde un sourire éclatant de blancheur en toute circonstance. Tout au plus, il fera une mou tristoune, au pire s'enfermera dans son mutisme, mais les réactions explosives sont bannis de cette être aussi gentil qu'un bisounours. Enfin, ça, c'est ce que vous pensiez, en voyant le Keith joyeux dans sa vie de tout les jours à Limefield. Car si Keith oublie de se défendre, oublie de s'affirmer, il ne peut laisser les autre se faire opprimer. Et ses convictions, il les porte jusqu'au bout, silencieusement généralement. Mais là, si c'est pour rester en cette ville, il veut bien forcer la voix, il veut bien camper sur ses positions et les défendre comme un lion... Enfin, comme une lionne, car on sait tous que les lions sont des paresseux... Même si, honnêtement, il préférerais ne pas faire usage de la violence, ce pourquoi il est heureux de n'être, pour l'instant, qu'un grade I...Et là, si vous voyez qu'on peut le qualifier de complexe, vous ne voyez pas qu'on puisse le qualifier d'hystérique... Et bien, j'y viens, un peu de patience... En fait, le plus grand problème de Keith, c'est qu'il est lunatique. C'est vrai que la plupart du temps, il est tout joyeux, il est son "Happy-go-Lucky self"... Mais il lui arrive parfois de se stopper dans ce qu'il fait, pour fixer le vide, plongé dans ses pensées... Puis, quand il a bien ruminer, il tombe toujours sur quelque chose "d'extraordinaire" -enfin, à son point de vue- et ne manque pas de le faire savoir... En s'exclamant bien fort, sans même penser à l'endroit où il se trouve... Et bien souvent, il se trouve dans un lieu publique... Ce sont donc ces manifestions assez "explosives", venant de lui qui a pourtant l'air calme bien que débordant de bonne humeur, qui font que les gens pensent parfois qu'il est hystérique... Et oui, vous l'aurez compris, hystérique, il ne l'est pas tellement, mais c'est ce que les gens disent de lui... Keith, il est juste lunatique et spontané, c'tout...

Pour continuer sur notre lancée, pourquoi ne pas énoncer les qualités et défauts du jeune homme ? Parce que c'est important, mais surtout parce qu'il ne reste pas grand chose à dire de plus sur lui, maintenant que l'on a compris l'essentiel... Vous l'aurez donc compris, Keith est toujours de bon humeur, mais surtout, il a gardé son âme d'enfant. Il est resté enfermé dans son monde des années, il y a beaucoup de choses qu'il ignore, et la curiosité ne l'a pas quitté. S'il voit quelque chose qui l'intrigue, il se comportera en enfant jusqu'à ce qu'il en sache plus... Continuons avec un trait de caractère complètement différent, sa serviabilité, même si à ce niveau là, c'est plus de la crédulité, de la naïveté... Parce qu'on peut se servir de lui, il ne s'en rendra pas compte, et continuera à aider le sourire aux lèvres. Ah, mais attention à ne pas vous laisser tromper, parce que Keith, il est d'une morale à toute épreuve, et on ne peut pas non plus lui faire faire n'importe quoi. Faut pas trop rêver, hein... Continuons sur sa dernière qualités notable, Keith aime écouter les gens. Vous pouvez vous confier à lui, il vous écoutera sans émettre un son, toujours l'air très intéresser... Son seul problème, et voilà son premier défaut, c'est qu'il ne sait pas garder son sérieux, donc n'attendez pas de lui une solution révolutionnaire, à moins qu'il ne vous la trouve lors d'une phase de lunatisme, mais sur le coup, vous pouvez toujours courir... C'est qu'il est trop "Happy-go-Lucky", le pas si petit que ça... Si on continue dans les défauts que l'on vient d'entamer, on commencera par dire qu'il est tête en l'air. Très tête en l'air, alors ne vous étonnez pas de le voir chercher quelque chose qu'il a dans la main, c'est normal... Il est comme ça, et en plus, il est relativement bordélique, dans le sens qu'il ne sait plus où il laisse traîner ses affaire... Oh, bien sûr on circule sans problème dans sa chambre, mais sur les chaises, le bureau ou au pied de son lit, ses affaires se regroupent sans aucune logique apparente...

Nous terminerons par énoncer les goûts de Keith, qui ne sont pas bien nombreux... Dans un premier temps, on peut juste dire qu'il adore la J-music -encore une de ses excentricités vu son pays d'origine- et qu'il écoute un peu tous les style, il aime bien les chiens et les chats mais a une sainte horreur des autres rongeurs domestiques, dont il a peur... Au niveau nourriture, il n'est pas très difficile, cependant il déteste les poireaux, les petits pois, la cannelle et les oranges... Et c'est tout, en même temps, il ne connait que peu de choses de la vie, lui qui est resté enfermé, à 'écart des autres et de la vie, pendant des années...



Ma place à Limefield


Quel est le pouvoir de votre personnage ? ─ Le don de Keith ? C'est bien simple, c'est la manipulation de la mémoire, mais uniquement celle qui le concerne. Ce don se décompose en deux parties qui s'annulent, à savoir l'oubli et le souvenir. Si l'oubli, comme son nom l'indique, permet d'effacer toute trace de son existence dans l'esprit des gens, le souvenir permet de raviver tous ces souvenirs, effacés par le don ou oubliés par le temps. Il faut savoir que, par défaut, l'oubli s'exerce passivement jusqu'à ce qu'on maîtrise l'oubli, et de ce fait toute personne entrant en contact direct avec la peau de Keith l'oubliera sur le champs. Et malgré ces deux mois ici, il n'a toujours pas réussi à maîtriser toutes les facettes de son don, et doit faire extrêmement attention à toujours porter des gants... Vous pensez donc bien qu'il lui est impossible d'effacer un souvenir en particulier, tous s'échappent, mais qui sais, peut-être lui sera-t-il possible par le futur d'effacer les souvenirs sélectivement, et ainsi éviter aux autres de garder des souvenirs de lui qui pourraient être douloureux. Enfin, il lui est impossible, et ce à cause de la nature même de son don, d'effacer des souvenirs qui ne le concernent pas, et encore moins d'en crée, qu'ils le concernent ou non...

Quel relation entretient-il avec son pouvoir ? ─ Keith apprend à vivre avec son don, mais il ignore encore que ce dernier possède une composante "souvenir", donc il lui parait être un handicap pour ses relations sociales. Cependant, il est certain qu'il peut choisir s'il active son don ou non, alors il ne le déteste pas. Et puis, c'est peu cher payé pour vivre dans ce monde où il se sent étrangement à l'aise comparé à avant...

De quel groupe est-ce que votre personnage fait partie ? Pourquoi avoir choisir ce groupe ? ─ Defender, pour la simple et bonne raison qu'il refuse de quitter cet endroit, qu'il refuse de retourner à sa vie d'avant. Il n'avait de toute façon aucune attache en ce monde...




Comment j'en suis arrivé là

Keith est né il y a 21ans dans une petite ville non loin de Seattle, aux Etats-Unis.Mais il faut avouer que sa naissance, c'est tout un histoire... Premier enfant d'un couple des plus banal, ceux-ci souhaitait à tout pris avoir une fille... Seulement, leur enfant, né prématuré, n'avait à la naissance encore aucun sexe prédéfini. On peut dire qu'il était hermaphrodite, même si ce n'était pas tout à fait ça... Keith devait être un garçon, c'était dans son ADN, mais la formation de cet organe avait, dirons-nous, du retard. Mais pour ses parents, tout espoirs n'était pas perdu... Mais la "dure" réalité les rattrapa bien vite...

Keith, après plus d'un mois passé en couveuse pour finir sa croissance, était bel et bien un garçon, un vrai, avec ce qu'il faut où il faut et rien où il faut pas... Déception pour ses parent, mais très légère, passagère... Ils n'avaient pas eu une fille, et alors ? Ils pouvaient très bien faire tout comme ! Et devant eux, Keith n'était plus Keith, mais Keithleen... A lui les robes, les jupes et les shorts, en bref, les vêtements de filles... Peut-être que la manie de ses parents de l'habiller ainsi quand il était petit l'a mené a être aujourd'hui excentrique ? C'est une hypothèse, on ne va tout de même pas commencer à chercher le pourquoi du comment...

Malgré tout, Keith grandit en bonne santé, aimé de ses parents, et les gens qui l'entouraient trouvaient ça mignon, un petit garçon en robe... Ou au moins jusqu'à ses 6ans... A cet âge là, alors qu'ils étaient en vacances chez les grands-parents, ses parents s'absentèrent pour faire des courses, laissant ainsi leur enfant seul avec Papi et Mamie... Malheureusement, il ne revit jamais ces parents après cette chaude journée d'été, non pas parce qu'ils l'avaient abandonné, mais parce qu'ils ont eu un accident de voiture sur le chemin du retour. Keith, encore jeune à l'époque, eu du mal à comprendre. Mais lorsque la dure réalité le frappas, il pleura sans cesse toutes les larmes de son corps, jusqu'à s'endormir de fatigue. Ses parents qu'il aimait tant n'était plus, c'était un fait...

Keith fut finalement recueilli par son oncle et sa tante, qui avaient un fils de deux ans son cadet, Sean. Seulement, ces gens n'avaient jamais aimé que Keith sois habillé comme une fille, et malheureusement, c'était tous les vêtements qu'il avait. Et si au début, ils n'osaient dire grand chose sur ses vêtements, l'orage arriva bientôt, un matin d'hiver assez froid... Les adultes avaient des obligations ce jour là, et ils laissèrent Keith s'occuper de Sean. Seulement, la logique du pauvre petit Keith n'était pas du tout normalisée, si tant est qu'on puisse parler de norme, aussi quand il eu à habiller son cadet, c'est tout naturellement qu'il lui passa des vêtements lui appartenant, un joli pull et une robe-salopette. Et je peux vous dire qu'au retour des parents de Sean, Keith eut droit à une belle baffe, suivit d'un long discours sur son anormalité, et le dégoût qu'il évoquait chez sa famille. Le petit resta sans voix, la main sur sa joue, incapable de pleurer. Et le lendemain, il se conforma à cette norme qu'il lui semblait imposée, il demanda à son oncle et sa tante de lui procurer des vêtements de garçon, et de jeter ceux qu'il possédait, décision douloureuse pour lui puisque c'étaient des souvenirs de ses parents...

Les années passèrent, fadement, d'une monotonie accablante. Keith avait grandit loin du bonheur, sa joie de vivre lui avait été enlevée quand on lui a enlevé son identité, son excentricité... Des amis, il ne s'en était jamais fait, à l'école, il était qualifié d'associable. Lorsqu'il passait, les murmures commençaient, parfois blessant, et malheureusement, il entendait tout. Chez lui, ce n'était pas mieux, tout simplement parce que ce n'étaient pas chez lui. Son oncle et sa tante n'avaient rien à lui reprocher, et ne le traitait pas avec dédain, maintenant qu'il s'habillait normalement. Mais Keith sentait bien qu'ils l'avaient accueillis par charité, sans vraiment l'aimer, il voyait bien la différence de traitement entre Sean et lui. Il ne se sentait à sa place que seul dans sa chambre, entouré de ses livres et de ses jeux...

Un grand tournant l'attendit, l'année de ses 13ans. Pour son anniversaire, son oncle et sa tante lui avaient offert un ordinateur, relié à internet. Un cadeau qui lui avait fait énormément plaisir, et dont il se servait tous les soirs. Et c'est lors de ses escapades sur le net qu'il découvrit la culture japonaise, sa musique, et certains de ses styles vestimentaires... Et tout ça lui plaisait beaucoup. Il se mit à écouter exclusivement de la musique japonaise, et tentait de copier leur style vestimentaire avec ce qu'il avait. Ce n'était bien sûr pas un changement très notable, même au niveau de ses vêtements, mais sa joie de vivre revenait petit à petit, et il osait aller vers les autres maintenant qu'il avait retrouvé son identité...

Il semblait reprendre goût à la vie, mais le bonheur ne dura pas bien longtemps. L'élément déclencheur de sa nouvelle descente aux enfers fut l'achat d'un pull à capuche, capuche sur laquelle trônaient des oreilles de lapin. Dès son achat, il ne la quitta plus, et le portait capuche sur la tête aussi souvent que possible. Les gens recommencèrent à parler dans son dos, et même ses "amis" s'éloignaient de lui, se joignant aux messes basses des autres. Même son oncle et sa tête avaient de nouveau cet air dans le regard quand ils le voyait avec ce pull. L'incompréhension était totale, et dans les deux sens. Keith ne comprenait pas pourquoi on lui en voulait encore, ses vêtements n'étaient pas des vêtements de fille et il ne faisait de mal à personne. Il finit par se dire que jamais les gens ne l'aimeraient pour ce qu'il est, et sombra dans le mutisme.

Complètement replié sur lui même, il n'allait plus vers les autres, ne les laissaient plus s'approcher de lui. Il ne voulait pas se mêler à ces gens qui le forceront à changer, il voulait garder son identité, car c'était la seule chose qui le rendrait heureux, il s'en était rendu compte les années précédentes. Peu importe ce qu'en disaient les autres, il continuait de s'acheter les vêtements qui lui plaisaient, des jeans relativement serrés, soulignant ses longues et fines jambes, des pulls dont les manches arrivent à la bases de ses doigts, longs et fins comme les doigts d'une main de pianiste. Et bien souvent, ses cheveux noirs de jais aux reflets bleu, courts et ébouriffés, sont affublés d'un bonnet ou d'une capuche qu'il affectionne tant, avec des oreilles d'animaux...

Isolé dans un monde virtuel, les jeu vidéos et jeu en ligne sont son refuge. Comment quelqu'un comme lui aurait put passer à côté de Common Dream ? Le jeu l'intéressa aussi tôt, ainsi que cette simple question, "voulez-vous être heureux ?". Bien sûr, il le désiraient plus que tout, il lança le téléchargement aussitôt, et dû quitter son ordinateur pour aller manger. A son retour, aucune trace de Common Dream, il en fut très déçu. Peut-être avait-il rêvé ? Il ne voulait pas chercher à comprendre, ce prendre la tête pour ça, aussi il continua ses activités virtuelles sans y repenser, jusqu'à l'heure du couché. Malgré toute ses réflexions, il fut bien vite emporté par les bras de Morphée, et comme tous les autres, il se réveilla à Limefiled. Comme tous les autres, il découvrit qu'il était dans sa chambre, dans le jeu qu'il avait voulu télécharger la veille. Il découvrit le petit mot. Était-il heureux ? Il ne pouvait bien sûr pas le savoir, mais après quelques jours dans cette ville, il pouvait enfin répondre. Oui, il était heureux...



Moi, geek et méchant

MON P'TIT SURNOM ─ Ma-Je~
LE FORUM, JE L'AI DÉCOUVERT ... ─ En allant de partenaire en partenaire .w.
SI JE ME SUIS INSCRIT, C'EST PARCE QUE ... ─ Beau design, le forum a l'air d'être trop la classe *w* En plus je cherchait un forum avec des dons plus adulte qu'un simple pensionnat .w.
LE CODE ─ Mangé par Emi.




Dernière édition par Keith Hemenway le Lun 26 Déc - 0:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://common-dream.forumactif.org/t111-keith-hemenway-just-the-way-you-are-uc

avatar
oppgrad1

Messages : 14
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 21
Localisation : Tu vois le mur là-bas ? Bah, je suis pas cachée derrière.

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Une semaine.

MessageSujet: Re: Keith Hemenway - Just the way you are   Ven 23 Déc - 11:31

    Plop, welcome o/
    Bon courage pour ta présentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://common-dream.forumactif.org/t76-shaine-il-y-a-comme-un-pepin-en-cours http://themooneatsthesun.skyrock.com/

avatar
defgrad1

Messages : 30
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 26

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Un peu moins de 2mois auparavant

MessageSujet: Re: Keith Hemenway - Just the way you are   Lun 26 Déc - 0:39

Merci~

Et présentation finie~

Par contre vu l'heure, il y a surement beaucoup de fautes, donc si elles sont gênantes, je les corrigerais plus tard .w.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://common-dream.forumactif.org/t111-keith-hemenway-just-the-way-you-are-uc

avatar
fondaind

Messages : 235
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 22
Localisation : Anywhere but here

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: 1 an.

MessageSujet: Re: Keith Hemenway - Just the way you are   Lun 26 Déc - 11:52

Bonjour Keiiiiith 

Je vais être franche avec toi : ton personnage pourrait être n'importe qui. On peut pas s'empêcher de s'y retrouver, et c'est ça qui est incroyablement touchant.  J'ai adoré les détails qui tu donnes dans la description, parce qu'on a vraiment l'impression de le connaître jusqu'à arriver à l'histoire : elle est simple finalement, elle n'est pas dramatique au possible ou catastrophique, mais c'est sa simplicité qui la rend touchante. Vraiment, c'est très chouette, félicitations. 

Je mets les fautes d'orthographes sur le compte de l'heure, puisque tu en fais à certains endroits et en même temps, tu n'en fais aucune à la ligne suivante, donc je te recommanderais quand même d'y faire attention dans tes RPs, même si je me fais aucuns soucis. :3

Alors c'est officiel, je te valide ! Tu peux dorénavant poster demande de RP / RP libre, ou encore répondre à l'event qui ne durera pas bien longtemps donc c'est le moment de poster ! Tu peu aussi faire une fiche de liens, facultative, ainsi qu'une demande de numéro de chambre. Je te demanderai par contre de bien recenser pouvoir et avatar avant tout. :3

Bonne journée, bonne continuation, et amuse toi bien sur Common Dream 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - —


    How cheerfully he seems to grin, how neatly spreads his claws. And welcomes little fishes in, with gently smiling jaws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 30
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 26

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Un peu moins de 2mois auparavant

MessageSujet: Re: Keith Hemenway - Just the way you are   Lun 26 Déc - 12:48

J'ai presque eu peur d'avoir fait un truc de travers en lisant juste la première ligne, mais en fait non xD

Merci merci~ Je vais de ce pas faire tout ça~ Et promis je me relirai dans mes RPs~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://common-dream.forumactif.org/t111-keith-hemenway-just-the-way-you-are-uc
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keith Hemenway - Just the way you are   

Revenir en haut Aller en bas
 

Keith Hemenway - Just the way you are

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Keith Calver
» Keith Primeau prend sa retraite
» [Oldies] Keith Bryen, pilote et photographe
» Keith Haring ou l'art moderne
» Keith Jennings
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMON DREAM » :: « L'ANTRE DES PERSONNAGES » :: Registres :: Bienvenue l'ami !-