AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Xerces se présente pour votre plus grand déplaisir ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
oppgrad1

Messages : 10
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Xerces se présente pour votre plus grand déplaisir ~   Sam 31 Déc - 21:02

Xerces Superbia Sarubbi
    SURNOM ─ Il vaut mieux éviter de lui en trouver un
    ÂGE ─ 28 ans (Bah quoi, y'a pas d'âge pour jouer..)
    DATE & LIEU DE NAISSANCE ─ 13 Mars / Venise
    ANCIENNETÉ ─ A peine un mois
    FEAT ─ Superbi Squalo
    PARTICULARITÉ PHYSIQUE ─ Il possède sur son épaule un tatouage représentant une mâchoire de requin. Il lui arrive d'avoir à porter des lunettes lorsqu'il doit lire un document si ses yeux sont fatigués. Néanmoins, sa vision est excellente de loin.



Mon petit côté humain

Sous cet air calme et froid d'homme hautain et exigeant se cache un personnage braillard et très irritable. A première vue, il est simplement posé et purement asocial, le genre de type qui nous dissuade de l’approcher d’un simple regard. Il incarne parfaitement l’attitude d'un noble, se cachant derrière un voile de courtoisie et d’élégance pour masquer la puissance d’esprit qu’il possède alors que juste avant d'arriver il n'était qu'un capricieux geek. Mais si vous lui causez des ennuis et que vous vous retrouvez seul avec lui, il ne se gênera pas de montrer sa véritable attitude.

Bien que sa fierté l’oblige à rester courtois en toute circonstance, sa franchise naturelle le pousse à dire tout ce qu’il pense à ses interlocuteurs quitte à devoir les manipuler légèrement pour que l’information passe mieux, même si au final cela revient à tout bonnement à « les prendre pour des con ». En son for intérieur, ce sont de multiples insultes et méchancetés venimeuses qui résonnent, mais il parvient généralement à les garder pour lui, ne voulant en aucun cas s’énerver en publique et risquer sa perte.

Car en effet, l’impression qu’il laisse derrière ses pas est à ses yeux très importante pour alimenter son orgueil. Sa fierté est solide, sans limite, et pour sauver son honneur il pourra jouer de tous les stratagèmes possibles. Il possède une arrogance à toute épreuve, se considérant nettement supérieurs aux autres humains qu’il voit comme de simples êtres ou pour certains comme des jouets. Il est d’un égoïsme profond et mal assumé, faisant dans son sens à lui avant de penser à autre chose. Vous l’aurez donc compris, on ne touche pas à la fierté et à l’orgueil de Xerces, sous peine de subir de très mauvais moments par la suite. Il trouvera toujours le moyen de vous coincer dans un coin où il n'y a personne...

Lorsqu’il se sent agressé ou qu’on essaye de le descendre moralement, il peut alors changer radicalement de comportement. C’est là que sa vraie nature apparaît –même si il se contrôlera en public ou trouvera un moyen pour s’éclipser. Attaquer son inébranlable honneur équivaut à réveiller le monstre qui sommeille en lui. Il rentrera alors dans une colère profonde et vous courrez alors un grand risque, autant pour votre amour-propre que pour votre santé. Tuer ne lui fait pas peur et c’est avec joie qu’il réduira en pièce quelqu’un l’ayant importuné. A vrai dire, il n’y a rien d’anormal à tout ceci. Comment pensez-vous qu’un mégalomane pourrait réagir autrement ?

Mais ce sujet est bien délicat et pourrait vous attirer ses foudres, d’autant qu’il ne supporte en aucun cas le manque de respect et qu’il devient très colérique en cas de provocation. Il n’aime pas être mis au défi, parce que bien souvent il a peur de la défaite. Ce pourquoi il donnera tout jusqu’à victoire complète qui lui apportera une pleine satisfaction et fera monter son orgueil au plus haut. Il considère être une source de savoir supérieur aux autres, et surtout il pensera déjà avoir gagné même si la bataille ne fait que commencer. On comprend donc qu’il est très cultivé mais aussi malin. C’est un très bon tacticien en tant que grand joueur.

Le jeu est pour lui quelque chose de crucial. Mais je ne vous parle pas des jeux de cartes ou de dés qu’on pratique dans les salons et boudoir. Non, il s’agit d’un vrai jeu bien plus enivrant que tous les autres. Celui de la vie. Il joue avec la sienne et celle des autres, mais bien plus que tout il cherche à contrôler et à manipuler. Si il vous pense suffisamment malin et qu’à ses yeux vous êtes un bon adversaire, vous êtes assurés qu’il cherchera par tous les biais par vous avoir dans ses filets. C’est un individu rusé et impulsif qui n'accorde pas la moindre pitié aux autres, surtout lorsqu’il s’agit d’assurer sa victoire. Il peut briser quelqu’un pour son loisir sans en éprouver le remord. Il est réfléchi et posé, tout ce qu’il faut pour gagner, seulement il est parfois un peu trop sûr de lui dans certaine situation, ce qui peut le mener à sa perte. Il est constamment sur ses gardes, prêt à frapper où à se défendre, mais il lui suffit de penser que victoire est obtenue pour qu’il retire toutes ses protections. Il devient ainsi vulnérable, et la partie peut alors se retourner contre lui.

Mesdemoiselles, autant vous le dire, vous ne pourrez jamais atteindre le cœur de cet homme, car bien qu’il soit persuadé aimer la gente féminine, il n’en est pourtant rien. En effet, il va tenter de vous séduire, mais ce ne sera que pour se persuader lui-même que les femmes l’intéressent. Mais il faudra bien qu’un jour quelqu’un lui démontre le contraire, même si dans son esprit l’idée l’effleure parfois. Mais c’est sa fierté qui le retient, et même si il trouverait sûrement de quoi satisfaire ses envies masculines, il n’a jusqu’à aujourd’hui pas réussi à s’y résoudre.

En tout cas, cet énergumène est un véritable appel à la luxure. Tout dans son physique donne envie, et son regard joueur n’en est que plus excitant. A première vue on le dira dominant, puisque jusque-là il n’a montré que ce facies et que pour rien au monde il n'aurait laissé quelqu'un prendre le dessus. Sera-t-il déçu lorsqu'il rencontrera enfin un homme pour qui son corps désirera être soumis ? Mais peut être que lorsqu’il aura réalisé et accepté son homosexualité, il pourra laisser voir à quelques rares hommes ô combien il peut être débauché et envoûtant. En tout cas, il en faudra beaucoup pour faire tomber ses résistances et faire en sorte qu’il mette de côté sa fierté pour se montrer dominé à souhait ! Mais peut qu'être que par delà sa fierté inébranlable il ne rêve que d'un homme pour posséder son coeur...



S’il fallait trois mots pour résumer l’apparence de cet homme, on pourrait très bien employer l’élégance, l’arrogance et la froideur. Son physique avantageux dégage un charisme exceptionnel qui passe rarement inaperçu, ce pourquoi nous allons maintenant nous attarder sur chaque parcelle de son anatomie.

Ce que l’on remarque en premier chez lui, c’est sa silhouette efféminée et gracieuse qui lui donne l’air d’une lady. En effet, sa musculature bien que présente n’est que très peu apparente, et il lui suffit de porter une robe pour être confondu avec un membre de la gente féminine. En revanche, lorsqu’il est nu on ne peut plus avoir de doute concernant son appartenance, et ses courbes finement dessinées lui valent d’être comparé à une magnifique sculpture de Bernini. Mais même si ses muscles ne sont que peu saillants, il possède malgré tout une agilité impressionnante et une endurance exceptionnelle qui lui permet de faire face à de nombreuses situations. Alors quand il ne peut pas faire le poids dans un duel de force, il parvient fuir avec une facilité déconcertante.

Attardons-nous maintenant sur ses longs cheveux argentés qui ne renforcent que d’avantage la finesse de ses traits. Cette volute métallique retombe jusqu’au niveau de ses hanches à la manière d’un jet d’encre pure qui coule délicieusement sur son échine. Une frange épaisse couvre son front et de longues mèches encadrent son visage. Il peut lui arriver de redresser ces longs fils d’argent en un chignon éparpillé qui lui donne un air sauvage, mais il préfère nettement laisser ses cheveux ballants. Cette couleur pour le moins inhabituelle est pourtant bien sa couleur d’origine, et il aime le faire savoir lorsque certains ont des doutes.

Son visage est affiné, délicat et pourrait être angélique si il n’avait pas un air si arrogant. On ne remarque aucune imperfection sur sa peau de velours, et son petit nez fin est tout à fait charmant. Ses yeux sont en parfaite harmonie avec ses cheveux, d’un gris métallique perçant qui reflète par moment de légers tons bleutés. Dans ces deux orbes envoûtantes, on a l’impression de plonger au cœur d’un océan sans fond d’une couleur acier limpide. On pourrait se perdre dans cette étendue argentée où il semble qu’aucun autre sentiment que l’arrogance ne s’y trouve. Il possède autant de nuances métal que possible, tirant d’un gris passablement foncé jusqu’à un autre bien plus pâle. Mais il ne fait passer que du mépris dans ces deux prunelles dont on a l’impression de ne plus pouvoir se libérer une fois qu’on a décidé d’y plonger notre regard. Au-dessus, ses fins sourcils assez clairs sont constamment froncés, renforçant l’air presque sauvage qu’il arbore.

Son expression est d’une froideur sans pareil, impassible, et il semble que personne n’ai jamais vu un sourire déformer ses lèvres délicates et rosées. Il inspire l’indifférence et l’orgueil, si bien que chaque regard qu’il adresse à une personne semble lui dire « tu n’es rien pour moi » ou « je suis bien supérieur à un déchet tel que toi ». Ce masque glacial -bien que presque effrayant- est visible peu importe les circonstances, et il faut un courage exceptionnel ainsi que du temps à perdre pour tenter de le dérider. Mais pour confirmer la règle il faut toujours une exception, et dans le cas présent il existe une opportunité de voir une toute autre apparence à son visage. En effet, Xerces est un joueur, et lorsqu’il a repéré sa proie il pourra se lancer dans la séduction. A ce moment-là, son regard devient malsain et son sourire pervers, lui donnant un air de prédateur. Par de simples expressions il cherchera à provoquer, à manipuler, et lorsqu’il aura atteint son objectif c’est un sourire victorieux qui déformera ses traits.

Sa peau est aussi claire que la porcelaine, douce et pour ainsi dire sans défaut. C’est un fin voile de soie qui offre de la douceur au tableau froid de son apparence, lui donnant encore bien plus de charme et d'élégance. Il est gracieux et très minutieux dans ses manières, tel un noble aristocrate. Il dégage un parfum agréable et enivrant mélangé à une certaine odeur sauvage et délicate incrustée à son épiderme. Il s’adresse aux gens de manière hautaine et distinguée, mais ce n’est qu’un masque qui cache sa vraie nature puisqu’en réalité il préfère grandement s’exprimer avec des insultes et des vulgarités aussi infâmes les unes que les autres. Il doit malgré tout se contenir, travail oblige.

La voix de cet homme est plutôt grave et braillarde lorsqu’il s’emporte, mais elle reflète surtout très bien son côté glacial. On pourrait croire à un psychopathe assoiffé de meurtre tant ce calme est pesant dans de nombreuses situations, mais on oublie bien vite cette idée lorsque ses nerfs lâchent. Dans ce genre de moments absolument rares, on peut alors constater que sa voix agit avec efficacité sur une zone très importante de la carte. Ainsi, tous ceux situés à une distance d’environ un kilomètre peuvent connaître l’origine et le motif de la gueulante. Et s‘ils connaissent le spécimen, ils ne chercheront même pas à intervenir dans ces moments de rage intense. Mais il refuse par fierté de s’énerver publiquement, et il en faut beaucoup pour le mettre hors de lui.




Ma place à Limefield


Quel est le pouvoir de votre personnage ? ─ Xerces possède une faculté spéciale lui permettant de faire voyager son âme dans tout organisme vivant. En apparence, ce don est absolument fabuleux. Mais en réalité il possède plusieurs inconvénients. Tout d'abord, il n'est pas possible pour lui de rester dans le corps d'un autre être trop longtemps sous peine de perdre le contrôle de son propre esprit et de se retrouver piégé dans un organisme qui n'est pas le sien. En effet, lorsqu'il habite un autre corps une lutte des âmes s'engagent dans cet espace et au fur et à mesure que le temps passe la sienne s'affaiblit. Vous aurez donc compris qu'il est nécessaire que notre braillard personnage soit en forme pour exercer ce don. Le deuxième problème à ce pouvoir est que si jamais il tente d'intégrer un corps qui n'appartient pas à un être vivant où que la force mentale de l'hôte est trop largement supérieur à la sienne, il se retrouvera immédiatement piégé. Si jamais son âme se faisait vaincre par celle de l'autre avant qu'il n'ai pu regagner son enveloppe corporelle, alors il serait comme mort puisque son corps ne réagis plus sans l'âme. Un don dangereux mais à la fois très utile...

Quel relation entretient-il avec son pouvoir ? ─ La relation qu'il entretient avec son pouvoir est toute aussi ambiguë que son caractère en lui même. Il a très vite accepté cette faculté spéciale et de ce fait il a appris à la maîtriser rapidement afin l'endurcir et l'améliorer. Mais d'un autre côté, il lui arrive de se demander pourquoi est-ce qu'il n'est pas resté normal et de maudire ce pouvoir au point de tenter de le retirer à son esprit. Alors nous dirons que tout ceci dépend de ses humeurs...

De quel groupe est-ce que votre personnage fait partie ? Pourquoi avoir choisir ce groupe ? ─ Sans hésitation, Xerces fait partie des Opponents. Pas parce qu'il est capricieux, ni même parce qu'il ne se plait pas ici. Non, c'est tout simplement parce qu'il n'a pas sa place ici. Là bas, dans la réalité, il avait le contrôle sur chaque instant de sa vie et chaque chose de son entourage. Ici, il n'est qu'une des marionnettes d'un maître du jeu très imprévisible. Il était le roi de son monde, son unique monde d'orgueil. Alors il veut rentrer peut importe comment. Même si il doit tuer, même si il doit terrasser, il reviendra dans son univers afin d'y retrouver cette chaleur habituelle qu'il a perdu cette nuit-là.




Comment j'en suis arrivé là

Dès la naissance, tu étais là pour faire chier tes parents. Quinze heures d'accouchement pour ta pauvre mère, et en plus t'es même pas sorti dans le bon sens ! Comme si ton embryon de cerveau avait déjà pour objectif de faire tout le contraire de ce qu'on te demande. Au moins, tes parents savaient à quoi s'en tenir dès tes premiers signes de vie...

Logé dans une famille de classe moyenne, voire bourgeoise, tu as vécu une enfance facile. Usant de tous les stratagèmes possibles pour parvenir à tes fins et obtenir les jouets que tu voulais, tu as bien vite compris que ton regard ne laissait rien passer et qu'il t'offrait beaucoup de choses. Tes parents se sont pas mal inquiétés de leur couleur plutôt anormale, mais leurs doutes sont vite passés. Autre que les premiers mots tout à fait désagréables que tu as su dire, l'enfer commença réellement quand tu as su marcher. Il était déjà dur de t'arrêter à quatre pattes, mais sur tes deux jambes ce n'était même plus imaginable. Alors comme tout enfant de ton âge tu as commencé à explorer, à découvrir, et aussi à innover tout ce qui t'était interdit. Ah le beau lave-vaisselle de tes parents.. Des jouets coincés dans l'hélice, original, non ? Tu rendais folle ta mère qui malgré tout débordait d'amour à ton égard. Et ton père s'habitua très vite à la situation et n'osait rien dire.

Lorsque tu atteins 7 ans, ton caractère devint de plus en plus invivable. Tu enchaînais les caprices et pouvait aller très loin pour avoir ce que tu avais demandé. Alors tes parents ont fini par tout te céder du premier coup. C'était tellement plus chouette d'être gâté comme ça ! Le seul problème, c'est que toutes les bêtises que tu faisais à l'école ne passait pas aussi inaperçu qu'à la maison, et que quand la maîtresse en avait après toi ça dégénérait souvent. Il arrivait que par la suite tu passes tes nerfs sur un autre élève, ou alors que tu insultes directement l'institutrice. Tu n'avais pas beaucoup d'amis à cet âge, que se soit à cause de tes yeux d'acier menaçant de haine ou de ton caractère insupportable. Il arrivait des semaines où tu n'allais pas en cours parce que tu trouvais bon de sécher, jusqu'à ce que toutes les bêtises accumulées te valent un renvoi définitif. Ta mère te paya alors des cours particuliers. Ai-je besoin de préciser que tu en as fait baver à ce cher professeur à domicile ?

Ta vie fut bien monotone jusqu'à tes seize ans, parce qu'à force d'avoir tout ce qu'on veut et de tenter les coups les plus mesquins, on fini par ne plus rien avoir à faire et à s'ennuyer sérieusement. Alors tu as décidé de dépasser carrément les limites en faisant des conneries vraiment énormes. Brûler la voiture de ton père en faisant exploser le moteur après avoir conduit n'importe comment sans permis, te faire raccompagner chez toi par les flics pour avoir mit le feu dans un petit commerce, faire atterrir toutes les ordures placés dans la catapulte que tu as construite sur le toit sur le directeur de ta mère venu dîner pour parler affaire, et celle qui a couronné le tout ; gâcher l'anniversaire de mariage de tes parents en foirant un feu d'artifice et en faisant flamber le jardin des voisins. Ce fut après cette dernière grosse connerie -sans compter toutes les autres faites entre temps- que tes parents décidèrent de t'envoyer dans une université assez particulière afin d'apprendre "la sagesse et le respect d'autrui caché tout au fond de ton âme". En gros, une maison de redressement avec en plus des cours d'élite pour les intellos. Certes, tu avais les capacités de survivre à ça, mais si ils savaient à quel point tu t'en foutais de leur respect intérieur de l'âme !

Comme si cette foutue pension pouvait changer quelque chose chez toi ? Tiens, tu leur a d'ailleurs prouvé que non en trouvant d'autres idées ingénieuses pour t'occuper là bas. Les cours étaient barbant, les supérieurs, des militaires pour tout dire, étaient au moins aussi exécrables que toi. Sauf qu'à leur différence, toi tu ne respectais pas les règles et trouvais même très amusant de les contourner. Tes parents voulaient faire de toi un garçon comme les autres et ils voulaient surtout te faire grandir et te calmer. Et bien.. raté. Tu n'en étais que pire à la sortie de cette école spéciale. Celui qui aura le dessus sur toi et parviendra à te calmer n'est pas né ! Tu avais donc dix-huit ans quand on t'a rendu ta liberté, et très vite tu as recommencé à rendre ta mère complètement hystérique. Quoique face à certaines punitions parfois tu ne faisais pas le fier, reconnais-le. Mais en toutes ces années d'existence tu avais appris toutes les feintes possibles à ses réprimandes. Un monstre, tu étais un véritable monstre. Mais personne ne pouvait être plus fier que toi de l'être.

Et un jour l'oiseau s'envola du nid pour de bon. Livré à toi même dans la jungle hostile de la ville, tu passais tout ton temps au Cybercafé au point d'être désigné en tant que geek le plus populaire du quartier. Naviguant de site en site pendant des heures, tu as fini part trouver le fameux site de LimeField. Puisque tu n'avais rien d'autre à faire, tu l'as téléchargé sur ta session. Le temps a paru interminable jusqu'à la fin, mais au final tu as eu accès à ce jeu tant attendu. D'un naturel déjà peu patient, devoir attendre t'a mis hors de toi. Mais ce qui t'a grandement refroidit c'est lorsque ton ordinateur au Cybercafé s'est éteint. Tu as cherché à le rallumer : en vain. Alors tu t'es éclipsé rapidement pour pas avoir d'ennuis, rentrant chez toi pour te reposer. Tu t'es endormi dans la chaleur de ton nouvel appartement que, sans le savoir, tu ne reverrais plus jamais. Heureux ? J'en doute...



Moi, geek et méchant

MON P'TIT SURNOM ─ Squalo
LE FORUM, JE L'AI DÉCOUVERT ─ Par le biais d'un partenariat
SI JE ME SUIS INSCRIT, C'EST PARCE QUE ─ J'aime le contexte et la possibilité d'avoir un pouvoir. Les graphismes sont cool aussi..
LE CODE ─ Mangé par EMI


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
fondaind

Messages : 235
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 22
Localisation : Anywhere but here

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: 1 an.

MessageSujet: Re: Xerces se présente pour votre plus grand déplaisir ~   Dim 1 Jan - 19:15

Bonsoir, et comme j'ai malheureusement pas eu l'occasion de te croiser avant, bienvenue !

J'aime bien ton personnage parce qu'il est torturé, s'il mène une lutte au quotidien chez les Opponents, c'est rien à côté de ce qui se passe dans sa tête. La marge que tu te laisses pour l'évolution et la réflexion de ton personnage, le rend encore plus intéressant : t'es un peu comme un livre à choix multiples : selon ce que tu choisis, l'issue ne sera pas la même, et ça, c'est très cool.

Alors te voilà validé ! Tu peux aller RP, faire une demande de RP, faire une petite fiche de liens, ou demander des liens, ou aller flooder, ou alors, je sais pas moi, faire un gâteau, c'est comme tu veux ! Bienvenue chez toi ! Par contre, je te demanderais d'aller recenser pouvoir et avatar, pour éviter tout quiproquo futur, et puis, aller chercher le numéro de ta chambre.

Donc bravo encore pour ta présentation !

PS : on a les mêmes problèmes de vue, coïncidence ? Je n'pense pas. ;)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - —


    How cheerfully he seems to grin, how neatly spreads his claws. And welcomes little fishes in, with gently smiling jaws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Xerces se présente pour votre plus grand déplaisir ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» merci a tous pour votre accueil
» merci pour votre accueil
» Sauvé pour mon plus grand bonheur!
» merci pour votre aide
» [résolu]Probléme de marche AV - AR. merci pour votre aide
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMON DREAM » :: « L'ANTRE DES PERSONNAGES » :: Registres :: Bienvenue l'ami !-