AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
defgrad1

Messages : 33
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Là d'où je viens, ça n'a pas d'importance ~

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Je ne compte même plus.

MessageSujet: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Sam 12 Nov - 12:53

Salut le chat ! Comment vas-tu ? En bon félin, tu recherches si, dans quelque poubelle, quelque pitance ne serait pas cachée. Un miaulement désapprobateur prouve la vanité de ta recherche... Comme chaque jour ~ Alors, tu repars, en quête de quelque âme bienveillante qui veuille t'offrir quelque pitance. Mais tu sais où aller. Tu sais où trouver. Cette gentille poissonnière, au coin de la rue vient t'offrir un petit filet. Comme chaque jour ~ Puis, tu décides de visiter ce bâtiment gigantesque qui surplombe la ville. La vue doit être belle, en haut. Même si tu y vas chaque jour. De ton agilité féline, tu grimpes deux à deux les marches de l'immense escalier, jusqu'au sommet de cet étrange immeuble. Un pigeon. Qui ne t'a pas vu. C'est ton jour de chance, petit félin... Le pauvre pigeon n'a même pas eu le temps de se rendre compte de ce qui se passait, non non non... Miaw, dis-tu, avant de te reposer à la douce chaleur du soleil. Comme chaque jour ~

Puis, le soleil se couche, tu te réveilles à nouveau, pour terminer ta promenade quotidienne, toujours la même, mais quelque chose d'étrange, aujourd'hui... Une lumière. Tel un papillon ta curiosité te force à aller voir ce qui se cache derrière cette vitre. Ouverte, quelle chance...

~o~

Miaw. Un chat. Pas un chat... Le chat. Celui qui vient me voir tous les soirs, celui qui vient me quémander avec méfiance des caresse... Toujours le même chat, toujours. Je lui ai tout fait, dans la limite de la décence, tout de même, et il me revient, avec ce même miaulement de curiosité. Autre Jour, Même Merde. Un jour sans fin, un jour sans forme, un jour sans saveur autre que celle, âcre, de certains remords. Même si il est toujours réjouissant d'aider, même si je ressens de nouvelles sensations à chaque saut, je ne peux me défaire de ce goût amer qui, chaque soir me retombe dessus. Si seulement je pouvais, un soir, l'oublier, terminer cette longue journée sans penser à elle... Je remplis un verre de ce breuvage pixélisé. Mon premier verre de la soirée. Miaw, dit le chat. D'un geste, je viens le caresser, un sourire triste sur mon visage, priant pour que quelqu'un vienne avant que mon esprit ne s'emmêle... Je ne veux pas une fois de plus raconter mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 20
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Lun 5 Déc - 21:28

Voilà, la nuit, un paysage que ô grand jamais la demoiselle ne s'aventurait dans ce lieu ténébreux où danger pourrait arriver à l'improviste. Et pourtant il y a une première à tout, ce jour là, cette soirée avant même que les douze coups de minuit ne sonnent, Ryoko se retrouva devant le célèbre, le plus grand, le plus grandiose ainsi donc LE bureau des plaintes. D'ordinaire seul, je dis bien seul, les gens désagréables ou encore les idiots ne comprenant pas pourquoi ils s'étaient trouvés là (même après de longue mais longue explication), venaient se plaindre.

Alors en ce jour, Ryoko nota dans sa cervelle que... Que... Bordel de... Oui que les habitants de son pseudo-rêve étaient vraiment détestables, au point qu'elle voudrait les écraser avec son parapluie géant! Quel enfant, seize ans et elle ne savait comment se comporter comme une fille mature. En fait on pouvait se perdre en le réel et l'illusion, cette ville, ces informations, ces codes html bref tout et rien à la fois. Une adolescente se perdait au bout d'un moment, entre la douleur mais... d'un côté la fantaisie. Ce paysage et tous ces lieux qui l'entouraient ne faisaient pas allusion à Alice au pays des merveilles... Et tout était si flou que, les pieds de Ryoko avançaient inconsciemment vers un bureau au hasard. Elle frappa à la porte, on lui ouvrit.

- S'cusez moi je veux me plaindre.... C'est affreux, tout cette phrase me trottait dans la tête héhé... Oui donc.... Je ne comprends pas!


Parfois nous aimons dire la vérité, parfois nous détestons la révélée mais ce que nous ne pouvons pas décider c'est d'être nous même. Ce que je dis à un sens? Enfin bon passons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 33
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Là d'où je viens, ça n'a pas d'importance ~

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Je ne compte même plus.

MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Lun 5 Déc - 22:16

Pourquoi m'étais-je mis en tête que des gens viendraient la nuit ? Pourquoi pensais-je que la nuit dans ce monde parfait les chats et moi étions les seuls à ne pas dormir ? Le liquide brun alcoolisé reposait dans mon verre, m'appelant à le boire... Encore une longue nuit où un pèlerin viendra me voir soûl... Je levai mon verre à la tranquillité de la nuit quand j'entendis des pas dans le couloir... Était-ce un rêve ? Était-ce la pseudo réalité du virtuel ?

Je jetai mon verre en arrière. Au pire, cela m'empêcherait de boire. Je me dirigeai vers la porte, l'espoir né des songes, des illusions, ou de la réalité, peu importait... J'avais entendu des pas, et l'auteur j'allais voir. Ce monde me le devait. Mon visiteur nocturne. Mon client. Non, pas un client ! Ce n'est pas un service que je vends, mais un service que je rends !

À peine les trois coups à la porte se firent entendre qu'elle était ouverte. Sur une demoiselle agréable à la teinte rousse, tenant un parapluie... Je ne l'avais jamais vue auparavant... Du moins, je ne l'avais pas remarquée. Et là, elle avait besoin d'aide, besoin de moi. Un pensée égoïste me monta à la tête. Je servais enfin à quelque chose d'autre qu'à faire peur en sautant du haut de l'immeuble.

Je la saluai poliment, la priai de s'asseoir, de s'installer, tandis que de mon côté j'en faisais de même, et de m'exposer ses problèmes.

« Je m'appelle Alexei Allakein, mais tu peux m'appeler Alex. Alors vas-y. Explique moi ce qui te tracasse. »

Je ne me sentais plus... Ce n'était même pas un PNJ que m'envoyait Leo, mais bien un membre perdu de la réalité dans ce monde virtuel qui m'avait rendu si fort et si inoffensif, si puissant et pourtant sans danger...Ce monde que, malgré toutes les merdes qui me tombaient dessus, j'aimais. Enfin quelqu'un qui ose parler aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 20
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Mer 7 Déc - 19:52

Elle posa ses fesses sur une chaise banale, le regarda d'un coup d'œil aussi furtive qu'un animal de chasse et restait... inexpressive.


« Je m'appelle Alexei Allakein, mais tu peux m'appeler Alex. Alors vas-y. Explique moi ce qui te tracasse. »

Elle entrouvrit sa bouche mais hésita, il n'y avait même pas une minute elle avait frappé à la porte pour exclamer son désarrois. Il allait en rire ce... Alex. Ryoko rencontrait beaucoup d'étranger depuis son arrivé. Aller elle pariait dans son esprit que ce Alex était portugais, en rien vous ne devez vous moquer... Elle ne devine jamais bien alors laisser la tranquille triple buse! Tant pis elle commença par tendre sa main... L'homme d'une vingtaine d'année la lui serra.

Son âme se sentit légère non pas qu'un dieu venait de lui pardonner d'un pêcher abominable mais tellement proche. Enfin Alex devait la trouvait bizarre, monsieur Allakein un homme qui va devoir écouter les paroles d'une adolescente. Les jeunes de cette génération peuvent faire peur. Autrefois, quand Ryoko était encore jeune, trop jeune pour comprendre les conversations, des milliers de dialogues s'échangeaient. De temps à autre tous cela paraissait ridicule. Faire de longue longue et horrible phrase complexe qui se résumait en un.. UN SEUL MOT. Allons donc au plus précis s'était-elle dit, elle se leva, d'un geste soudain prit son poing pour l'entrechoquer avec la table de l'employer.

- VOUS! PEUPLE DE LIMEFIELD VOUS ÊTES MALPOLIS! TRAITER DES GENS DE MANIÈRE CRAPULEUSE AYEZ HONTE, AYEZ HONTE PEUPLE!

Tout ceci devenait un cirque, un spectacle sans début ni fin, qui ne se finira jamais. Un spectacle sans tabou sans histoire, sans principe. Mélange, fusion, décomposition, elle finissait par fatiguer, un jour elle se donnera à la mort, se terminera. Tout comme les paroles de la demoiselle, cette discussion n'aura bientôt plus de sens une fois résolu. Elle ne voulait pas... Elle ne le désirait pas en fait dans son inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 33
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Là d'où je viens, ça n'a pas d'importance ~

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Je ne compte même plus.

MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Ven 9 Déc - 13:21

Rien ne laissait porter à croire que cela allait arriver... La demoiselle si calme, si polie venait de se lever d'un seul coup, de frapper du poing, de hurler au sujet de la politesse des citoyen... Je restai un instant interdit, la face crispée dans cette moue de surprise... Avant d'éclater de rire. Bien sûr que ces "citoyens" étaient impolis, bien sûr... Et c'était une très bonne raison pour venir se plaindre. Mais comme pour tout bureau des plaintes... Je ne pouvais rien faire. Leo, tu es très drôle. Si c'est un de tes pantins, il est très réussi.

« Vois-tu... euh... Jeune demoiselle... Comment t'appelles-tu, d'ailleurs ? Bah, tu me le diras plus tard... Vois-tu, disais-je, les citoyens de ce monde sont pour la plupart des programmes... Dont certains oublient complètement ton existence au bout d'une journée. Comme ce chat. »

Machinalement, je caressais le ronronnant matou virtuel. Tu ne sais rien, tu ne fais qu'obéir à un code complexe... Trop complexe pour être piraté. Presque vivant. Mais tu n'es pas un chat. Comme sur le tableau amusant. Je me tournais à nouveau vers la demoiselle.

« Nouvelle ici, non ? Je comprends ton problème... Mais je ne peux rien faire. Rien du tout. »

Je ne suis pas Leo.

« Mais ce monde, très impoli soit-il, cache quelques merveilles. Je ne les ai toujours pas toutes trouvées. Le petit farceur qui nous a emmené ici doit très certainement nous cacher quelques amusantes blagues et surprises... »

Qui nous a amené ici... Suis-je encore quelqu'un ? Ai-je seulement un corps ? Je n'arrive plus à savoir, même si je me rappelle de mon entrée ici... Leo... J'espère que tu te marres là d'où tu es... Parce que moi, je suis pris d'un fou rire devant la pauvre personne qui es devant moi... Fou rire, ou rire fou, quelle différence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
defgrad1

Messages : 20
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   Lun 2 Jan - 9:18

Tout d'abord Mademoiselle l'écouta, d'une oreille absolument peu attentive en passant. Le principal dans toute cette histoire était que Ryoko venait de réaliser à quel point il y avait si peu de véritable personne ici. De plus elle voulait s'excuser de s'être comporter de cette manière si immature. C'est qu'une fille imprudente et qui a peur des relations en IRL (terme très très scientifique hein!) se montrait très sceptique des conseils de Alex. Mais il l'avait écouté, lui répondit le plus franchement possible. Oui car le jeune homme lui dit qu'il ne pourra rien y faire.

- Je comprends, en résumé je dois juste laisser les choses telles qu'elles sont?

Réfléchir, dire et réagir. Lui était-il déjà arrivé de suivre un tutoriel aussi simple? Elle se connaissait et savait déjà la réponse de sa propre question. Elle hocha la tête, fit les cents pas. Non pas qu'elle mettait une tension dans la salle, de même qu'elle ne voulait mettre la pression à son agent conseiller cependant après mûre réflexion...

- Je crois que je t'ai dérangé, excuse moi.

Cette parole s'était entendu comme si ce fut la dernière fois qu'ils se parlèrent. Mince, elle avait oublié à quel point le cœur humain se sensibilisait à tout ce qu'ils entendent. Ryoko devait corriger son erreur, elle trouva très vite une solution. N'exagérons pas, elle trouva une idée.

- Et.... ET si on se prenait un bon verre avant de se quitter?!

Rougis donc de ce sentiment de gêne! Demande donc l'impossible pour qu'il ne se réalise jamais! Mais vous la connaissez il n'existe pas de mot aussi négatif dans son vocabulaire. Quel est donc l'extra-terrestre qui lui avait dit ce truc.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}   

Revenir en haut Aller en bas
 

AJMM - Rien n'est plus pareil qu'avant, c'est un jour sans fin. [Libre ~ 1 à 2 ] {Le bureau des plaintes nocturnes est ouvert}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» porte bagage avant.
» Confusion--> rouler sans pare choc ou sans bouclier
» qui a installé des led sur le phare avant ??
» Roue avant qui se bolque
» [Résolu] Moyeux roue libre LJ 73
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMON DREAM » :: « AU COEUR DE LIMEFIELD » :: La préfecture : QG des defenders :: Bureau des plaintes-