AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
oppgrad1

Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: il y a trois mois

MessageSujet: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Jeu 24 Nov - 18:29

Alexia marchait dans les rues, laissant ses pas la porter sans faire attention à la direction qu'elle empruntait. Après tout, elle avait confiance en elle, et où qu'elle se trouve, elle devait être en mesure de se sortir des situations délicates... enfin, normalement. Oui, la jeune fille avait confiance en elle, et ça se voyait à sa posture fière, sa manière de fixer ceux qui avaient l'audace de la dévisager, et tout simplement, dans sa manière, souple et rapide, de se mouvoir. Ses cheveux, d'une couleur pour le moins inhabituelle, étaient lâchés dans son dos et bougeaient au rythme de ses pas. Ses yeux d'un bleu profond, étaient tantôt en train d'observer l'environnement autour de la jeune fille, tantôt plongés dans le vide, Alexia étant perdue dans ses pensées. Elle portait un chemisier blanc sous une veste bleue, un jean moulant et des chaussures de la même couleur que sa veste. Ses chaussures n'avaient pas de talon : la jeune fille ne ressentait nullement le besoin de se sentir plus haute que les autres. Pour intimider les gens, elle n'avait pas besoin de ça, elle avait ses propres méthodes. Méthodes, beaucoup plus radicales que de simples menaces d'ailleurs...

Rien, autant dans son apparence que dans sa manière d'être ou encore son caractère, ne laissait voir ce qu'elle était vraiment sous les innombrables barrières qu'elle avait érigée au fil des années. En arrivant à LimeField, Alexia avait pensée qu'elle aurai enfin put faire une croix sur son passé, mais elle s'était vite rendue compte que c'était impossible. Les actes qu'elle avait commis, ou plus simplement, ce qu'elle avait vécue, avaient complètement changés celle qu'elle aurai dû être. Alexia n'aurai pas dû être la femme manipulatrice, sadique à ses heures, joueuse ( mais pas vraiment dans le bon sens), provocatrice quand elle en avait envie, etc, qu'elle était maintenant. Mais bon, ce qui est fait, est fait, et Alexia n'aimait pas s'accrocher au passé, aussi, elle vivait avec ce qu'elle était, et ne se posait pas plus de questions, profitant de la vie comme elle l'était. Seulement voilà, elle aimait beaucoup son pouvoir qui lui permettait de s'amuser beaucoup plus qu'elle ne s'amusait déjà sur Terre, mais elle DÉTESTAIT le fait que Léo puisse faire ce qu'il voulait de ce monde, et d'elle par la même occasion. Oui, elle ne pouvait pas supporter cette perspective.

La jeune fille soupira et passa une main dans ses cheveux. Elle balaya les lieux du regard, et se rendit compte qu'elle se trouvait à l'arrêt de bus. Mmoui, pourquoi pas... Alexia posa son regard sur une personne qui se trouvait également là. Elle ne l'avait jamais vu, et n'avait aucune idée de qui ce pouvait être. Serait-ce une nouvelle marionnette ? Ou quelqu'un de beaucoup plus intéressant ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 23

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: un mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Lun 28 Nov - 2:22

      L'arrêt : un endroit privé
      D'un petit Blondie Blonde

L'endroit ? Agaçant. Les gens ? Agaçant. Le tout ? Agaçant.
Non, non et non, il ne s'y habituerait pas. Parfois même, le "tout" lui semblait automatisé au point qu'Anouk aurait voulu s'enfuir à toutes jambes. Mais il ne pouvait pas, irrémédiablement coincé ici. Faisant foncièrement la tête à cause de cette situation qui lui semblait désespérante au plus haut point, le Blondie Blonde décida de remédier comme il pouvait à son enfermement dans cette ville des plus virtuelles.

Premier acte ? Faire un pas, puis deux, pour sortir de sa chambre. Un endroit nul, selon lui. Impersonnel, même avec trois pots de peintures. Un endroit digne d'une prison, et cela même si l'on incorpore quatre jolies gardiennes.
Cependant, il avait beau hurler au fond de son être, son dégoût pour cette cité dirigée par un certain Leo, ce n'était pas pour autant, qu'il était teigne en apparence. Gentil garçon, joli menteur. Il n'en avait pas honte, se défendait par ses mensonges les plus éhontés. Et tant qu'à faire, plus il en faisait, mieux il se portait. A vrai dire, avec lui, la mauvaise conscience n'existait pas. Et puis, si ce Leo se targuait de diriger tout le monde, pouvait-il également diriger ses pensées ? Anouk était sûr que non et cela lui faisait rudement plaisir.

La parcelle de joie se dessinait alors en un sourire tranquille sur ses lèvres, tandis qu'il marchait dans les rues, ne se donnant aucun but précis, si ce n'est celui de déambuler comme un vagabond. Son regard parfois, s'attardait sur quelques maisons. Mais au fond, à quoi bon s'attarder. Elles étaient toutes pareilles... Fichu monde bizarre, pensa-t-il en tournant à droit, retombant sur le même tableau.

Il tourna, tourna et tourna encore cinq fois. Et à la sixième fois, il vit un panneau se dresser. Tient, tient, le labyrinthe des maisons n'était donc pas aussi monotone qu'il le laissait croire ?
En huit pas, il atteignit le panneau. D'haut en bas il le regarda et reconnut en lui un banal arrêt de bus. Il faisait vraiment tâche ici... Un peu comme lui enfaîte.

Anouk appuya ses mains sur le cadran et le secoua légèrement. Il se demandait dans combien de temps le bus passait. Neuf minutes ? Ou plus, ou moins... Il tourna alors sur lui-même, fixant la route. Mais oh, oh, sur sa gauche, juste avant, il avait entraperçu une chevelure rose. Intrigué il pivota encore et haussa un sourcil. Une fille ? D'où venait-elle ? Bah, qu'en savait-il, il n'avait pas fais très attention après tout...

S'armant de son charment sourire - quitte à bien faire - il lui fit un signe de main.
- Salut, t'es qui ? D'où tu viens ? demanda-t-il assez vite, peut-être impatient de connaître l'identité de la nouvelle proie de sa langue de vipère mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: il y a trois mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Mar 29 Nov - 19:20

Le blond qu'elle avait vu s'approcha d'elle. Il l'avait sûrement repérée grâce à ses cheveux roses, couleur qui... attirait l’œil comparée aux teintes habituelles des cheveux. Un sourire s'afficha sur son visage, et il lui fit un signe de la main. Alexia haussa un sourcil, perplexe sur le moment.

- Salut, t'es qui ? D'où tu viens ?

Alexia esquissa alors un sourire à son tour, amusée. Il l’intriguait, aussi, la jeune fille répondit honnêtement, sans chercher à manipuler, intimider, intriguer, etc ce qui était, il faut le dire, assez rare chez elle.

- Je suis Alexia...

Volontairement, elle ne précisa pas son nom de famille. Elle ne le faisait jamais, quand elle n'en avait pas besoin. Pourquoi ? Tout simplement parce que, une fois encore, elle ne voulait en rien avoir un quelconque point commun avec cet être qui hantait son passé. C'était aussi la raison qui l'avait poussée à se teindre les cheveux, au passage.

- et je viens de cet endroit duquel on nous a arraché, et qu'on appelle "la réalité" ~

Elle avait dit ça sur un ton léger, insouciant, ce qu'elle n'était en vérité, pas du tout. Certes, cela faisait trois mois qu'elle était arrivée à Limefield, mais avec elle, il ne fallait pas espérer trop de réponses claires. La jeune fille aimait embrouiller les gens, ou tout simplement, donner des réponses imprécises voir totalement hors-sujet. Rien que pour voir la réaction de ses interlocuteurs. Ou plutôt des gens avec qui elle s'amusait... Mais là, elle ressentait surtout de la curiosité envers le jeune homme, allez savoir pourquoi. Il y avait quelque chose en lui qui l'intriguait.

Elle passa une main dans ses cheveux, pour ramener en arrière les mèches qui volaient devant son visage, à cause d'un léger vent. Elle minimisa au maximum son pouvoir. Elle ne pouvait pas faire mieux, car elle ne pouvait pas le faire disparaître complètement. Elle avait volontairement utilisé le verbe "arracher" histoire de montrer qu'elle était contre ce fait. Une personne censée ne clamerai pas haut et fort qu'elle était Opponent, mais justement, Alexia n'était pas une personne censée. Elle n'avait pas peur des conséquences de ses actes ou de ses dires. Après tout, la peur n'était pas son domaine ? Et puis, elle n'avait pas dit vraiment qu'elle était Opponent, c'était juste une suggestion derrière une phrase qui n'avait aucun rapport. C'était le genre de chose qu'Alexia aimait faire, histoire de voir à quel point celui avec qui elle parlait, pouvait déceler de choses, dans des phrases toutes simples. Finalement, elle posa une question, qui n'avait, pour une fois, aucun double sens.

- et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 23

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: un mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Dim 4 Déc - 23:54

Chevelure rose, sur air de guimauve. Cette fille se rendait-elle compte qu'elle incarnait à elle toute seule le bonbon adoré ou détesté des gamins ? De son côté, Anouk n'était pas bien fan des marshmallows. C'était rapidement écœurant, allez savoir pourquoi. Lui préférait amplement une bonne tablette de chocolat. Ou mieux, du chocolat et des marshmallows. Oui, l'alliance ultime des deux, était chose parfaite.

Passé ces goûts plutôt relatif, Anouk abandonna la chevelure rose, pour son visage. A la voir sourire, il haussa un sourcil. Était-ce à ce point amusant ce qu'il lui demandait ? Il en doutait forcément... Mais peut-être était-ce la manière dont il l'avait dis ? Alors elle se moquait de lui ? Le blondinet grimaça intérieurement. Il détestait ne pas comprendre parfaitement les choses. Pire, il avait peur qu'elle le haïsse avant même de le connaître. A vouloir se faire bien voir des gens, il craignait chacune de leurs actions.
    Du calme
      Du calme
        Elle n'a rien fais de mal
Anouk se borna alors à lui sourire, plutôt que de présenter le moindre signe de l'angoisse qui semblait l'assaillir au fin fond de lui-même.
Cette Alexia, comme elle disait s'appeler, avait su, comme beaucoup, ruiner les barrières intérieurs d'Anouk. Pourquoi diable allait de lui-même vers les autres, si c'était pour stresser la seconde d'après ? Franchement, il lui arrivait de ne pas se comprendre...

Tout ça, c'était la faute de cet endroit. Oui, quitte à rejeter la faute sur quelqu'un ou quelque chose, autant que ça soit sur le dos de celui qui l’énervait le plus : Leo... En plus, son prénom n'avait aucune classe. Il était tout à fait à l'image de son monde bizarre. Inhospitalier et laid. Parfaitement. Anouk dénigrerait jusqu'à la fin de ses... jours ? Ce lieu où il était forcé d'évoluer. D'ailleurs, il se demandait si comme lui, beaucoup détestaient cette ville ? Certes, Anouk avait entendu parlé des Opponents, mais il n'en avait pas vu du tout... Tout comme lui, ses alliés dans l'adversité se cachaient. Les rebelles ne sont pas les plus aimer apparemment... Il espérait pourtant qu'il y en ait beaucoup !

Et Alexia ne le déçut pas sur ce point ! S'il avait du mal à bien interpréter ses dires, Blondie Blonde avait l'impression de percevoir quelques notes négatives dans ses mots, plus que dans sa voix enfaîte.
Le monde, la réalité, leur ancienne réalité plutôt. Ça lui manquait... Les rues étroites de sa campagne se faisaient désirer dans ce plan en damier qu'était Limefield. Enfin bon... Il n'avait pas vraiment le choix. Ou plus. Après tout, on osait dire qu'il avait lui-même choisi de vivre ici. Tss... Tout n'avait été qu'un piège. Qui refuserait d'accepter le téléchargement d'un jeu ? Personne.

Personne, personne et encore personne ! Nom d'un chien, cela le mettait en rogne ! Et il ne pouvait rien dire. Anouk n'était même pas capable de hurler sa colère. Il n'oserait pas... Sinon on se poserait des questions sur sa santé mental. Et s'il fallait qu'il soit coincé ici, autant être bien vu de tous.

Alors, alors... Pour se faire bien voir de tous, il faut offrir une présentation acceptable. Une réponse à un "et toi ?" qui sera appréciée à sa juste valeur.
- Moi ? Bah... Je m'appelle Anouk... Et je viens exactement du même endroit que toi ! dit-il en souriant de toutes ses dents. "Une réalité cent fois mieux qu'ici, non ?"
Il s'en voulut presque d'avoir dit ça... Mince, peut-être aimait-il cet endroit en vrai ? Peut-être s'aventurait-il trop à dire de telles choses ? Oulala, il lui fallait calmer le jeu de suite !
"Enfin... Je veux dire que j'aimais bien où je vivais avant..."
Bon, finalement, il allait se taire, avant de s'enfoncer plus bas que terre.

Car Blondie Blonde a beau avoir le sourire d'un ange, ses pensées fielleuses dépassent parfois trop la barrière de ses lèvres à son goût.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: il y a trois mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Dim 11 Déc - 11:01

D’abord, le blond haussa un sourcil en voyant le sourire d'Alexia. Puis, il lui sourit.

- Moi ? Bah... Je m'appelle Anouk... Et je viens exactement du même endroit que toi ! dit-il en souriant de toutes ses dents. "Une réalité cent fois mieux qu'ici, non ?"

Tient, tient... Ainsi, lui non plus, n'aimait ce monde virtuel ? C'était intéressant, même très intéressant... Peut être que la jeune fille avait en face d'elle un de ses alliés, un opponent... si c'était le cas, alors Anouk, comme il disait s'appeler, était beaucoup plus intéressant que tous ces gens qui ne réussissaient qu'a ennuyer la jeune fille, et qui ne faisaient strictement rien pour essayer de se sortir de ce monde artificiel. Oui, la plupart des gens qui avaient un quotidien ordinaire, qui réagissaient comme n'importe qui aurai réagit, qui ne faisait rien de vraiment spécial, en bref, tout ceux qui avait une vie normale, ennuyait profondément Alexia. Ces gens là étaient trop prévisibles, trop simple à manipuler, et pas assez intéressants pour qu'Alexia se donne la peine de jouer avec eux. Elle avait d'ailleurs put constater qu'à Limefield, ces personnes se faisaient plus rares que dans le monde normal, même si elles étaient quand même présentes partout. C'est d'ailleurs une des raisons qui avait poussé Alexia à aimer Limefield, au début, ainsi que son pouvoir. Mais elle s'était bien vite rendu compte qu'en vérité, elle haïssait ce monde. Depuis qu'elle avait tenté de télécharger ce stupide jeu, elle avait constamment l'impression d'étouffer, l'impression d'être enfermée.

- "Enfin... Je veux dire que j'aimais bien où je vivais avant..."

Alexia plissa très légèrement les yeux, mouvement qui fut à peine perceptible. Une petite lueur amusé apparut dans ses yeux. Décidément, ce garçon l'intéressait. Pourquoi avait-t-il « atténué » en quelques sortes, ses propos ? Alexia sourit.

- Je comprends. Et, personnellement, je trouve que ce monde n'es même pas comparable au vrai monde.


Encore une fois, elle n'avait pas hésité à dire ce qu'elle pensait. Maintenant, il aurai vraiment fallut être stupide, pour ne pas se rendre compte qu'Alexia était une Opponent, ou du moins, leur était favorable. Maintenant, pour la jeune fille, il restait à savoir si son interlocuteur était de son côté ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 23

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: un mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Lun 19 Déc - 14:54

Il n'y avait pas à dire, Limefield était un univers plein de surprises... Déjà que l'arrêt de bus en lui-même semblait des plus cocasses au milieu de ce décor répétitif, mais l'apparition de cette fille, l'était encore plus. De là à dire qu'il se mettrait à aimer cet endroit... Fallait pas non plus exagérer. Le monde de Leo le laissait de marbre et il ne rêvait que d'en sortir.

Pourtant le fieffer menteur qu'était Blondie-Blonde restait tout à fait souriant et gentil. Trop de lâcheté dans son caractère pour oser ne serait-ce qu'une fois dire du mal de quelqu'un ou quelque chose à haute voix. Si jamais on apprenait qu'il n'était qu'une petite vipère dans un corps d'ange, il se ferait sans doute charcuter. Et c'était de très, très loin son désir. Même s'il fallait avouer que ça lui ferait un bien fou de pouvoir souffler, se dévoiler à quelqu'un, dire des vérités qu'il gardait au fond de lui. Dieu que l'hypocrisie est lourde à porter.

Et lui qui se dépatouillait comme pas possible pour tenter de cacher sa véritable pensée sur Limefield, se fit doubler par la franchise de cette Alexia.
Quoi ? Comment ? Pardddon ? D'où venait-elle approuver ses dires ? C'était pas tabou de dire qu'on aimait pas l'endroit ? A moins que la fourbe se joue de lui !
Ouai, c'était tout à fait possible ça...

La méfiance s'éprit soudainement de lui et son sourire s’éteignit le temps d'un instant.
- Le vrai monde ? Alors tu doutes de pouvoir le remplacer par Limefield ? demanda-t-il faussement innocent.
Toujours éluder, renvoyer. D'un coup il perdait toute confiance en cette personne lui faisant face. Elle criait presque "je suis oppenent" quand lui n'y voyait qu'un mensonge pour lui faire avouer son état de de rebelle.

Avec cette étrange impression qu'il s’emmêler de plus en plus dans ses réflexions, Anouk se passa une main dans les cheveux, détournant le regard sur le panneau de l'arrêt de bus. Combien de minutes avant qu'il ne passe ? Combien de temps à douter ?
- A moins qu'on ne se soit pas comprit ?
Il se tut alors et croisa les bras, lui envoya un grand sourire, toute ouïe à ce qu'elle lui dirait... ou assénerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: il y a trois mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Ven 23 Déc - 12:49

Alexia s'amusait de plus en plus. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu une conversation avec quelqu'un d'aussi intéressant qu'Anouk. Oui, il fallait qu'elle en sache plus sur lui, ça l'amusait tellement ! Le sourire d'Anouk se dissipa un moment, et Alexia eu peur que son pouvoir est de nouveau échappé à son contrôle. Elle se méfiait de ce pouvoir que Léo lui avait donné. Il était certes pratique, il n'en était pas moins incontrôlable. Et ça donnait une raison de plus à Alexia de se méfier de Léo. Après tout, s'il ne lui avait pas dotée de ce pouvoir, elle ne perdrait pas son temps à tenter de le contrôler. Cependant, elle doutait que ce soit son pouvoir, qui est fait s'éteindre le sourire de son interlocuteur. Elle l'aurai sentit quand même... La jeune fille fit quand même un petit test : elle posa imperceptiblement son regard sur un homme qui passait par là, et activa légèrement son pouvoir sur lui. Elle le regarda jeter des regards angoissés autour de lui, avant de continer son chemin, une fois qu'Alexia eut finit. Bon, ça allait, son pouvoir n'avait pas une fois de plus, échapper à son contrôle. Elle posa de nouveau son regard sur Anouk.

- Le vrai monde ? Alors tu doutes de pouvoir le remplacer par Limefield ?

Alexia entendit l'innocence dans cette question, mais elle ne sus pas dire si elle était feinte ou non. Anouk passa une main dans ses cheveux et porta son regard sur le panneau de l'arrêt de bus.

- A moins qu'on ne se soit pas comprit ?

Il croisa les bras et lui envoya un grand sourire auquel Alexia répondit à l'identique. Elle ne répondit pas à sa première question, mais préféra en poser une, comme réponse à sa dernière phrase.

- c'est à dire ?...


( désolée, c'est court '' )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 23

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: un mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Mar 3 Jan - 0:31

Anouk était... fichtrement bien embêté. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle lui demande plus d'explication. Lui qui avait l'habitude d'éluder sur tout et n'importe quoi, de passer du coq à l'âne comme si l'on faisait un saute moutons, était en train de lamentablement tourner en rond sur le même sujet : celui de Limefield. Cette ville parfaitement troublante à ses yeux. Ce trou à rat où il était enfermé comme un cobaye. au fond il n'était qu'une espèce de souris à qui on avait refilé comme un poison, un pouvoir.

Il n'aimait pas ça, n'aimait pas le sujet, bref, il se demandait s'il n'avait pas eu tord de venir discuter avec cette fille de son propre chef. A l'attitude sociable, qu'elle peut vite se retourner contre soi. La prochaine fois il jouerait les glaçons... Dur, dur. Il ne tiendrait pas, il le savait.

Alors, tandis qu'il avait croisé les bras, souriant toujours à Alexia, il sentait le trouble grandir en lui. Que pouvait-il répondre à un "c'est-à-dire". Devait-il avouer au risque de se manger en pleine face une defender ? Devait-il se carapater dans les rues comme le lâche qu'il était ou simplement mentir ?
Anouk était doué dans le mensonge. Puisqu'il se basait sur ça pour avancer dans le monde. Mais dans l'instant présent, il craignait que mentir l'éloigne d'une potentielle alliée. Et si... Alexia était vraiment opponent ? Rahhhh, fichue prise de tête.

- C'est-à-dire... répéta-t-il plus doucement, très peu sûr de comment enchaîner. Il inspira profondément et la regarda bien dans les yeux. "Bahh... Limefield est sensé être l'endroit idéal où tout le monde doit être heureux.."
Un bon point pour Anouk capable de dire ce que devait être Limefield pour ses habitants à la base. Mais il allait sans doute perdre son bon point pour la suite :
"Mais si tu préfères la réalité, c'est que tu as saisi à quel point, Limefield est un mensonge ?" Sa voix avait pris des accents plus discrets. il ne tenait certainement pas à être entendu par tout le monde. En ce point justement, il se rapprocha d'elle, jouant d'une intimité presque conspiratrice. "Alors, est-ce qu'on s'est compris ? Où penses-tu que le vrai cauchemars se cache ?"

La question, lui laissait le choix de la réponse. Le cauchemars était-il Limefield ou la réalité ? Pour Anouk il était clair que Lime' était cet endroit là. Il voulait rentré dans son petit chez lui et reprendre ses activités, tout en rêvant de repousser les limites. Ici, il n'y avait que ça... des limites. Mais était-ce là même chose pour elle ? Où venait-il simplement de se leurrer ?

[Désolée d'avoir mis un peu de temps, mais je réfléchissais à comment tenter de faire avancer les choses. Enfin bon, on verra si ça convient ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oppgrad1

Messages : 32
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 20

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: il y a trois mois

MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   Dim 8 Jan - 15:08

Il répéta la question d'Alexia plus doucement, avant d'inspirer profondément et de la regarder dans les yeux. La jeune fille ne détourna pas le regard, mais, pour la première fois depuis qu'elle avait rencontré Anouk, elle n'était plus amusée par lui. Non, maintenant, elle était véritablement intéressée par la situation, et la prenait au sérieux, car il se pourrait bien qu'elle sois tombée sur un allié, un opponent.

"Bahh... Limefield est sensé être l'endroit idéal où tout le monde doit être heureux.."


Oui, Alexia était d'accord, c'était ce que Limefield était censé être... en supposant bien sûr que ses habitants soient volontairement venu dans cet univers virtuel, qu'ils soient volontaire. Ce qu'Alexia n'était pas du tout. Anouk continua.

"Mais si tu préfères la réalité, c'est que tu as saisi à quel point, Limefield est un mensonge ?"

La voix d'Anouk avait pris des accents plus discrets. Visiblement, il ne voulait pas que leur conversation sois entendu par tout le monde. Ce qui était normal en un sens. Il valait mieux pour les opponents, de ne pas se faire repérer par les defenders. Sans compter qu'Alexia pensait que Léo pouvait faire tout ce qu'il voulait de ce monde, et de ses habitants par la même occasion. Anouk se rapprocha d'elle, presque conspirateur.

"Alors, est-ce qu'on s'est compris ? Où penses-tu que le vrai cauchemars se cache ?"

Alexia regardait Anouk. Volontairement, elle ne remit pas en place les mèches de cheveux qui encadraient son visage, pour renforcer un peu le sentiment d'intimité de leur conversation... ou pour cacher au moins un peu son expression ? c'était sûrement plus pour la deuxième option que pour la première, même si la jeune fille ne le dirait pour rien au monde.

- Le vrai cauchemar...

Elle resta pensivement un moment, méditant sur ces trois mots. Enfin, surtout sur le mot "cauchemar". Ce mot lui rappelait son passé. Et son père. D'abord parce qu'elle avait vécu un véritable cauchemar, mais aussi, et ça Alexia ne l'avouerait jamais, parce qu'elle faisait encore des cauchemars sur ce qui c'était passé ce jour ... Finalement, elle reporta son attention sur Anouk, rejeta ses cheveux en arrière d'un mouvement de tête et poursuivit.

- ... c'est évidement Limefield. Donc oui, on s'est comprit.

Elle esquissa un sourire, mais elle pensait encore à son ancienne vie.


( pas de problème :3. de mon côté, désolée si je met du temps à répondre, et si c'est pas terrible, j'ai un rapport de stage à faire en ce moment, donc voilà '' )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devant l'arrêt de bus ( PV : Anouk Clave )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» J'ai eu la jambe coupée, Docteur ; dois-je arrêter le vélo ?
» Record du 400m départ arrêté.
» Freinage abusif devant un radar automatique!!!
» Lui apprendre l'arrêt (travail à pied)
» Quel est mon classement après 2 ans d'arrêt ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMON DREAM » :: « AU COEUR DE LIMEFIELD » :: Quartier résidentiel :: Arrêt de bus-