AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 『Broken Heart 』, Roxanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
defgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : In you heard.

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Trois mois sous peu.

MessageSujet: 『Broken Heart 』, Roxanne   Jeu 15 Déc - 19:34

Roxanne Angela Darimacy
    CONNU SOUS LE NOM D' Ashura
    ÂGE ─ 19 ans
    DATE & LIEU DE NAISSANCE ─ 01 janvier à Londres.
    ANCIENNETÉ ─ Deux mois
    FEAT ─ Sheryl Nome
    PARTICULARITÉ PHYSIQUE ─
    Roxanne en plus de se faire appeler Ashura, n’aime pas montrer sa véritable apparence, alors elle porte des perruques, allant du rouge au mauve passant par le vert, le bleu. Elle porte une cicatrice sur la poitrine dus aux opérations chirurgicales.



Mon petit côté humain

Taille: 1,78m
Silhouette: Fine, athlétique.
Couleur des yeux: Bleu clair
Couleur des cheveux: Blond Blé

Dans mes moments de solitude, je me souviens d’elle. Elle a marqué à jamais mon existence. Je m’en souviens comme si c’était hier, ces jours où nous rions gaiment de tout et de rien, sans jamais penser à demain mais au présent. Elle riait sans cesse et si elle ne le faisait pas, elle avait ce sourire qui soulevait les cœurs et qui nous donnait l’envie de sourire en guise de réponse. Rayonnante, pleine de vie, enjouée, elle était ce genre de fille un peu garçon-manqué, qui n’avait aucune manière et se fichait pas mal de ce que pouvait penser les autres d’elle. Elle croquait à pleine dent la vie et faisait que ce bon lui plaisant, et même lorsque ça finissait en catastrophe, elle trouvait toujours le moment de rire. Elle aime se battre, répliquer, et bouder lorsque quelque chose ne lui plaît pas. Spontanée, drôle, énergique, j’aimais lui tenir compagnie des journées entières. Peu importe ce qu’on faisait, on finissait toujours par rentrer soit couvert de boue, de terre, d’eau, on rentrait toujours sale et en piteux état mais avec un sourire. C’est aussi la fille la plus crétine du coin, toujours à vouloir parier mont et merveille pour prouver qu’elle n’a peur de rien et qu’elle n’est pas une incapable et pour ça, elle est prête à tout. Elle n’aime pas travailler, elle n’aime pas qu’on la force. Elle aime faire ce qui lui semble amusant. Elle est loin d’être bête, intelligente, futée, elle apprend vite et surtout, elle retient vite. Sa capacité d’assimilation, d’adaptation m’ont toujours semblé incroyable. C’était comme si tout lui était facile. Imprévisible, flamboyante, elle a un quelque chose qui fait qu’on s’attache toujours très vite à elle. C’est un soleil qui brille par lui-même. Il m’a toujours été difficile de lui dire non, tout comme il m’a toujours été facile de lui céder une chose que j’ai toujours refusé. Coriace, entêtée, elle fait toujours en sorte de parvenir à ses fins. C’est l’image que j’ai gardé de Roxanne, mon premier amour.

Un jour, nous finirons par tous mourir. Mourir semble être notre destinée. Je le sais, mais moi, je ne peux m’empêcher d’en avoir peur, surtout depuis que je sais qu’il ne me reste plus beaucoup de temps devant moi. Il est dit qu’avant même que vous voyons le jour, le Seigneur nous dit le moment exact de notre mort. Mais tous, nous l’oublions en poussant notre premier cri. Peut-être était-ce mieux de l’oublier, car moi, je ne peux plus sourire comme avant. Il y a quelque chose en moi qui s’est brisé, à jamais. Ça sonne creux. C’est étrange. Je me sens à la fois vide et pleine. En fait, je n’ai pas l’impression d’être moi, mon corps me semble de plus en plus étranger. Alors je me presse de rire de peur d’en pleurer, même si rire me fait mal, je ris, et souris comme si rien n’était. Les choses anodines du quotidien prennent alors de l’importance, des détails m’apparaissent je m’énerve plus souvent et pour rien. Je blesse les gens, je les déçois, mais je ne peux m’excuser. J’ai mal à l’intérieur. Un mal-être profond, plus je lutte plus je me fatigue, alors je me laisse dépérir. Je cesse cette comédie. Je deviens cette glace qu’on ne peut briser, ni même toucher. Je construis des murs entre moi et les autres, des barrières derrière lesquels je me cache et où je peux enfin pleurer. Même si je regarde vers l’avenir, tout semble s’obscurcir. Ma fin approche, inéluctablement. Je la sens et j’en frémis, à la fois fascinée et effrayée.





Ma place à Limefield


Quel est le pouvoir de votre personnage ? ─ Hydrokinésie, Capacité qui lui permet de contrôler par la seule force de la pensée les éléments liquides. Elle peut par exemple créer des tourbillons, changer le sens du courant, des vagues, aspirer un élément liquide tout comme elle peut le créer et le moduler à sa guise. Elle peut aussi devenir un élément liquide par exemple pour se protéger et ainsi recevoir des projectiles qui la traversent sans que cela la blesse. Roxanne ne maîtrise pas à la perfection son don, du coup, elle a tendance à en perdre le contrôler lorsqu’elle se laisse submerger par ses émotions qu’elle ne peut canaliser.

Quel relation entretient-il avec son pouvoir ? ─ Émerveillement, fascination, ce don l’amuse bien qu’elle ne le maîtrise pas à la perfection, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle se plaît à le perfectionner et donc à l’utiliser. Voir ses limites, découvrir les possibilités, maîtriser ses compétences. Ça lui plaît terriblement.

De quel groupe est-ce que votre personnage fait partie ? Pourquoi avoir choisir ce groupe ? ─ Defenders. Ne pas vouloir retourner dans la réalité, pour ne pas avoir à souffrir : C’est son vœu. Pourtant, si elle s’est retrouvée dans ce groupe, c’était surtout sur un coup de tête, et avec le temps, elle s’est prise au jeu. Il est certain que bien qu’elle fasse partie du groupe, elle a beaucoup moins d’ambition que ces camarades et s’y investi jamais corps et âme dans le combat. Son But ? S’amuser.




One.

« Je vais me remarier. Ça ne te gêne pas ? »
« Jusqu’à aujourd’hui tu étais négligent envers toi, tu ne te rasais jamais, et tu t’habillais comme un pied. Mais depuis, tu rentres tard tous les soirs avec un parfum de femme ou bien une marque de rouge à lèvre à demi-effacé. Tu rentres toujours avec un sourire béat. Tu n’arrêtes pas de regarder ton portable toutes les cinq minutes. Penses-tu toujours que j’ai mon mot à dire dans cette histoire ? »
« Mais… »
« Maman le voudra certainement. »
Faible. C’est le mot qui définit le mieux mon père. Toujours indécis, avançant de trois pas pour finalement reculer de deux, il n’avait honte de rien, il n’entreprenait jamais rien, il ne faisait que le nécessaire. En fiat, depuis la mort de ma mère, il est devenu ce fantôme, cette ombre qui vivait sans jamais regarder vers l’avant. Il s’était enfermé dans son propre univers, car dans ce monde, il y a encore ma mère, cette femme qui a été son grand amour. Ils se sont rencontré à l’université et depuis, ne se sont plus quitté du tout. Il n’arrivait pas à tourner la page. Alors cette femme, elle était une chance inespérée pour mon père de repartir à zéro. Depuis qu’elle était entrée dans sa vie, il redevenait le père que j’avais admiré enfant. Ce super héros.

Two.

« Voici ta futur Belle-Mère et son fils, qui sera donc ton frère, ou plutôt grand-frère. »
Caïn ? Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir. Plutôt mourir.
Mon ennemi juré. Pourquoi ? Quelle poisse.

Three.

« Mon cœur me fait mal, il va très mal. »
« Ne t’inquiète pas, nous trouverons vite un donneur compatible. »
« Non ce n’est pas ça, j’ai mal à l’intérieur. »
« C’est normal ma chérie, mais ne t’en fais pas. On en trouvera un. »
Je lui souris faiblement avant de m’allonger. Il ne comprenait pas, il ne comprendra jamais, mais ce n’est pas de sa faute. Je ne peux pas lui en vouloir et cela pour tout. Ce n’est pas de sa faute si je suis née ainsi, ce n’est pas de sa faute, ce n’est pas de la sienne. Si je suis devenue aussi vulnérable, faible, pitoyable, c’est à cause de lui. Mais pourtant, je ne peux pas lui en vouloir, quelle idiote j’ai pu être. Tomber amoureuse de mon pire ennemi est certainement ma plus grande erreur, car t’aimer, c’est souffrir. Mais tu sais, maintenant je n’en peux plus, je n’ai ni le courage, ni la force, ni la volonté, et ni même le temps. Il est peut-être temps pour moi de lâcher prise avant qu’il ne soit trop tard. M’éloigner, partir, disparaître, m’évaporer dans la nature, devenir particule, et finalement ne plus être. Me fondre, et ne faire qu’un pour ne plus rien ressentir, bonheur, désespoir, solitude. J’ai mal, mais avoir ta pitié serait pire que tout. Je n’en veux pas, je ne veux pas voir ça dans ton regard car tu es mon Ashura*. Fier, digne et empli d’arrogance. Quand bien même tu es l’être que je déteste le plus, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour toi au final. Alors, partir sans rien dire, partir sans revenir, est mon idéal. Tu sais, me battre contre toi, a été certainement la chose qui m’est arrivée de mieux.
« Promet-moi que tu ne le diras à personne. Jure-le. »
« Je ne dirai rien. »

Bang. Bang.

« Salut Roxanne, je t’appelle pour te demander de me télécharger un jeu vu que ma mère m’a coupé l’accès au net, je ne peux que compter sur toi maintenant. »
« Et comment veux-tu que je le fasse ? »
« Mets sur une clef USB, et tu me la passera lundi. »
« Je te laisse. »
C’est comme ça que j’ai débarqué ici.
Une bombe dans la poitrine, une bombe qui s’est considérablement ralentie mais qui ne cesse de me rappeler qu’elle est encore là, logée dans ma poitrine. Mais dans cet univers, j’ai rompu avec la réalité. Y retourner serait trop douloureux, car de l’autre côté, je le retrouverai. Roxanne ? Qui est Roxanne ? Très peu connaisse mon vrai nom. Ici, je m’appelle Ashura.



*créature de la mythologie japonaise,
Ashura est le roi des démons.




Moi, geek et méchant

MON P'TIT SURNOM ─ Roxanne
LE FORUM, JE L'AI DÉCOUVERT ... ─ par l'autre Pouet.
SI JE ME SUIS INSCRIT, C'EST PARCE QUE ... ─ l'autre Pouet.
LE CODE ─ Jajaja. Par Nausi-camouflage.




Dernière édition par Roxanne Darimacy le Ven 16 Déc - 23:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: 『Broken Heart 』, Roxanne   Jeu 15 Déc - 20:39

Welcome!! =3

Bon courage pour ta fiche! ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
defgrad1

Messages : 13
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : In you heard.

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: Trois mois sous peu.

MessageSujet: Re: 『Broken Heart 』, Roxanne   Jeu 15 Déc - 22:30

Merci à toi Lilyel ~

Fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
fondaind

Messages : 235
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Anywhere but here

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: 1 an.

MessageSujet: Re: 『Broken Heart 』, Roxanne   Ven 16 Déc - 20:34

Bonsoir, bienvenue, et désolée du retard, Rox.

Ce que tu écris bien toi aussi. C'est peut être mon côté fleur bleue cucu, mais moi, tes descriptions, elles me font un peu rêver. Un personnage intéressant que tu caches sous des perruques. Moi je te le dis, tu me fais rêver. " Alors je me presse de rire de peur d’en pleurer " et ça, ça, j'ai tout simplement adoré.

Tu me connais j'aimerais bien valider but, here is the deal. On a déjà une membre qui possède le pouvoir que tu décrit. Il n'est pas dans le listing je sais, je viens de le voir, alors je m'excuse platement. Vous pouvez vous mettre d'accord, si Olympe accepte, d'avoir le même pouvoir. (: Tenez moi au courant !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - —


    How cheerfully he seems to grin, how neatly spreads his claws. And welcomes little fishes in, with gently smiling jaws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
fondaind

Messages : 235
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 23
Localisation : Anywhere but here

Identity
    POUVOIR – :
    ARRIVÉE DANS LA VILLE –: 1 an.

MessageSujet: Re: 『Broken Heart 』, Roxanne   Ven 16 Déc - 23:17

Oh tu as eu la gentillesse de changer de pouvoir.

Alors tout marche pour moi, c'est une très jolie fiche que je suis fière de valider. (: Maintenant, tu peux aller RP, ou faire une demande pour te trouver un copain RP, faire une fiche de lien aussi - facultative cependant - et bien sur, recenser avatar et pouvoir.

Bravo encore pour ta fiche, fais comme chez toi sur Common Dream

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - —


    How cheerfully he seems to grin, how neatly spreads his claws. And welcomes little fishes in, with gently smiling jaws.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 『Broken Heart 』, Roxanne   

Revenir en haut Aller en bas
 

『Broken Heart 』, Roxanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LION HEART, petit fils de Lion King (a été castré en 2009)
» opé Broken Arrow les 12 et 13 mai à Chaumont (52)
» James Blunt Bonfire Heart
» option danse pour le bac
» Vente de mon IF cassé... votre avis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMMON DREAM » :: « L'ANTRE DES PERSONNAGES » :: Registres :: Bienvenue l'ami !-